lundi 27 février 2012

Lire Bergounioux


Lire Bergougnoux, ce jeune auteur, est revigorant:
"Il n'est pas outre mesure surprenant de voir des innocents de seconde main, des premiers relatifs revenir aux vieilles nippes, se comporter comme le Premier en personne, le fils de personne, l'innocent perverti qui devint le père de tous les pères."

in L'Orphelin, L'Imaginaire/Gallimard, publié en 1992

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire