dimanche 20 mars 2011

Un théâtre, des poètes et des comédiens


Il y a eu.
Il y a eu une lecture/des poètes/ des comédiens.
D'abord un théâtre vide.
Puis des spectateurs.
Le théâtre se remplit.
Peu de musique mais des sons.
Et des mots.
Ceux de la poésie?
Ceux que nous utilisons tous.
Comme des cailloux dans la bouche.
A faire tinter comme grelots.
Chaîne de vélo.
Harmonica, ciseau.
Hier soir à Avignon.
Voix de poètes.
Corps de comédiens.
Nous y étions.

3 commentaires:

  1. et moi j'étais clouée à une courte distance dans Avignon, regrette

    RépondreSupprimer
  2. J'y étais, c'était grave et doux et fort et tendre.
    Merci !
    CM

    RépondreSupprimer